Le monde change, la société évolue…sans les citoyens !

La théorie voudrait qu’un gouvernement fasse en sorte de représenter les aspirations de sa population…
La réalité montre que ce n’est pas le cas !

On ne parle plus que d’exclus, de pauvreté, d’Europe, de mondialisation, de mesures qui vont à l’encontre même de nos valeurs, de notre dignité et de notre bien-être. L’Humain n’est plus qu’un produit comme les autres ! Le constat est amer.

L’adage nous dit que "Si tu ne t’occupes pas de la politique, alors la politique s’occupera de toi". Il est donc grand temps que les citoyens réagissent.

C’est dans cette direction que le Mouvement des Citoyens Libres œuvre, à savoir une représentativité réelle des femmes et hommes vivants dans notre pays.

#MouvementCitoyensLibres

Pascal Masarotti

Une banque citoyenne, pas une banque privée !

Afin de pouvoir financer correctement l'Allocation Universelle, de ne plus dépendre du bon vouloir de nos voisins et de stopper l'abus des banques, le Mouvement Citoyens Libres considère comme une nécessité de récupérer la monnaie.

Qu'il s'agisse d'une monnaie unique, ou d'une monnaie nationale, chaque pays devrait en effet détenir le pouvoir de frappe, comme ce fut le cas avant l'Union Européenne.

Rétablir les fonctions de la BNB (Banque Nationale Belge) est donc une priorité, elle doit être citoyenne et non privatisée et permettre aux citoyens de profiter d'un compte gratuit (puisque nécessaire) et ainsi de pouvoir jouir des services bancaires. 

Une banque citoyenne n'a pas pour objectif de faire des bénéfices à tout prix, pour cela il y aura toujours les banques d'affaires. Une banque citoyenne doit servir le citoyen, c'est un service public !

L'optique du MCL est que ce sera la BNB qui versera l'Allocation Universelle à chacun d'entre-nous.

Dans le cadre de l'eurozone, c'est évidemment impossible, ils nous ont retiré ce droit, ce qui est injuste puisque certains pays comme la France ont des dérogations. Nous devons donc récupérer le droit de frappe de la monnaie

 

 

Le référendum d’initiative citoyenne est une des clés de la vraie démocratie telle qu’elle pourrait s’appliquer de nos jours.
Un réel rempart contre les abus de pouvoir de tous types, ainsi qu’une solution pour l’intégralité des sujets qui concerne la gestion politique, au niveau local comme global.
Un peuple ouvert d’esprit, avec un peu de fierté (un minimum) et en paix, saura gérer cette nouvelle situation.
Du temps pour étudier les dossiers, qui seront épurés de leurs termes qui sont bien loin actuellement du langage citoyen, et intelligence collective programmée faisant, ce qui appartenait croyait-on, seulement aux "experts" de la politique devient................... accessible aux citoyens.

Bonne chance à nous!

 

Définition.

Le Référendum d’Initiative Citoyenne (RIC) est une procédure législative dont l’initiative appartient aux citoyens et qui leur d’imposer un référendum pour prendre une décision concernant la Constitution, les lois, les règlements...
On dit aussi référendum d’initiative populaire.

Dans notre système politique dit «  représentatif » les citoyens, leur bulletin mis dans l’urne, sont réduits au silence alors qu’ils souhaiteraient pouvoir reprendre la parole pour décider de ce qui les regarde par référendum d’initiative citoyenne(RIC)  à tous les niveaux territoriaux. (Source Article3.fr)

Le RIC a  de nombreux effets bénéfiques :          

Garantie, et à 100% du respect des promesses. 
En effet elles seraient soit tenues par le candidat élu et sa majorité, soit soumise à référendum par des citoyens estimant bénéfique de les faire adopter au plus vite…          

Donner aux citoyens la maîtrise de leur destin.
En pouvant imposer des référendums en toutes matières y compris en matière de traité.          

Favoriser la concertation.  
Le risque de voir sa décision soumise à référendum  pour abrogation  incitera le «  Pouvoir »  à pratiquer une véritable concertation avec les syndicats. Ceux-ci, ou des citoyens mécontents des résultats des négociations pourront, en tous cas, en appeler à l’arbitrage de la population concernée.          

Favoriser la stabilité juridique.          
Depuis des décennies, les citoyens subissent des réformettes partisanes plus ou moins détricotées à chacune des 7 alternances. Alors que la  garantie d’une certaine stabilité juridique est un facteur très favorable notamment aux investissements, nécessaires à la réduction du chômage. Si une loi adoptée par un camp, n’est pas soumise à un RIC abrogatif, ou en triomphe, en cas d’alternance elle ne sera pas remise en cause le peuple l’ayant « avalisée ».          

Eviter le gaspillage d’argent public.
En pouvant se prononcer préventivement sur tout projet pharaonique ou inutile           

Arme anti-corruption.  
La grande distribution par exemple ne voudra plus «  acheter » des permis de construire de création ou d’extension, s’ils peuvent être remis en cause par RIC.          

Favoriser l’égalité des chances.
Pas besoin de tracteurs, de camions ou de trains pour se faire entendre et soumettre à référendum une juste proposition.

(Source Article3.fr)

B. Lebrun

 

 

 

Vu le nombre sans cesse croissant des membres du Mouvement Citoyens Libres, il était utile de refaire un point général de l'orientation du MCL sur l'échiquier politique de notre pays et en profiter pour lancer un appel aux candidats éventuels pour représenter celui-ci dans les différentes régions de Belgique...

Nous avons travaillé sur un programme qui propose un tout autre modèle de société et jamais proposé par aucunes autres formations politiques d'aujourd'hui, ce qui fait de notre Mouvement, l'unique parti politique défendant les intérêts citoyens et se basant sur la déclaration universelle des droits de l'homme dans son intégralité (notre mission première étant d'inscrire cette déclaration dans notre constitution et de la rendre juridiquement contraignante)...

Créé par des citoyens et pour les citoyens, nos objectifs vont à l'antipode de ce que nous connaissons aujourd'hui et remet au centre des discussions, des débats et des défis de demain, l'être humain dans sa dignité, ses droits et ses libertés...

Cette initiative et ce projet humain a pu voir le jour grâce à la prise de conscience et la solidarité de milliers de personnes qui ont pu se rendre compte que le système imposés par nos instances dirigeantes ne servait plus les intérêts et les libertés de chacun mais avait été construit et fabriqué par une minorité ayant une soif démesurée du pouvoir absolu et un appétit vorace de la richesse personnelle et du pouvoir à tout prix au mépris des populations et en totale violation de notre constitution et des droits humains les plus élémentaires, fondamentaux et légitimes qui auraient dû rester leur priorité absolue...

Le bon sens, la logique et l'observation de ce système nous a permis de constater que les solutions humaines, la solidarité et le respect de l'être humain ne viendraient pas de ces formations politiques qui nous ont dirigées durant des décennies après des combats "acharnés", des coup bas de tous côtés, des alliances douteuses et trompeuses, des éternelles promesses non tenues et intenables dans leur propre système en oubliant l'essentiel voir la totalité de leur mission, de leur devoir envers la population : "mettre tout en œuvre pour permettre à chaque être humain de vivre dignement et en toute liberté"...

Ils ont préféré travailler dans un système de complication, de stigmatisation, d'exclusion, de favoritisme, de division, d'obligation, de destruction, de pollution et de répression inéquitable au nom de la puissance et de l'argent, très loin de tout ce que l'on peut souhaiter pour nos enfants et nos petits enfants...un système que nous ne voulons pas leur laisser en héritage, un système qui mettra en péril leur avenir ainsi que l'avenir même de notre planète!...

Notre combat, celui du MCL que vous représentez toutes et tous, que nous représentons ensemble, est bel et bien un combat contre ce système qui a démontré toute son injustice et son mépris d'autrui..Nous ne sommes pas une "opposition classique" dont le paysage politique nous a habitué depuis tant de décennies...Nous ne voulons pas "faire semblant de" en proposant des "mesurettes" et des "pseudos solutions" dans un système qui ne tient pas compte de l'être humain!...Nous existons pour mener un combat digne et sortir de cette "machine à fabriquer la pauvreté"...nous existons parce qu'ils ont failli dans leurs tâches....nous existons parce que la solution viendra des populations réunies autour d'un même projet humain offrant un avenir réel à nos enfants et petits enfants....Notre droit de vivre dans la dignité ne se vend pas, ne s'achète pas, ne se marchande pas, ne se négocie pas..c'est le fondement même de nos libertés!...

Notre programme humain ne sera applicable qu'en quittant ce système auto destructeur qu'ils nous ont imposé depuis tant d'années et c'est pourquoi il nous est impératif de nous unir afin autour de celui-ci et de démontrer que nous sommes déterminés à atteindre nos objectifs pour le bien être de toutes et tous, pour reprendre notre destinée en main...

Notre vision des choses, de ce changement radical (n'ayons pas peur des mots) est de simplifier la vie de tout un chacun et c'est pourquoi, en toute logique, notre rôle n'est pas, et ne sera pas, de proposer quoi que ce soit dans ce système que nous dénonçons, que nous condamnons et c'est bien cela qui fait du MCL, un mouvement unique et réellement représentatif des désirs citoyens...parce que nous en faisons partie et que nous utilisons notre droit de nous opposer à leurs actions qui vont à l'encontre de nos besoins vitaux et que nous ne voulons plus que des décisions inhumaines soient encore prise en notre nom et sous couvert d'une "démocratie" qu'ils manipulent pour légitimer l'inacceptable...

C'est bien l'objectif de notre Mouvement : "repartir d'une feuille blanche et reconstruire un avenir digne de ce nom"!....

Nous avons besoin des uns et des autres pour constituer cette opposition, pour agrandir notre famille et faire connaître nos objectifs humains au plus grand nombre de personnes possible....Le changement viendra de l'union citoyenne et c'est tous ensemble que nous atteindrons nos objectifs et arriverons à stopper cette escalade d'injustices instrumentalisées par une poignée d'inconscients!

Nous prouvons à toute cette "classe politique", que nous n'avons nul besoin de "plan de carrière" et/ou de mandats rémunérés pour défendre l'intérêt de tous les citoyens..de nos enfants..de nos petits enfants...le travail collectif que nous menons ensemble portera ses fruits car il est motivé par nos valeurs, notre détermination et par....notre conviction!...Notre temps et notre énergie dépensés sans compter pour l'intérêt d'autrui est un moteur enrichissant pour la réussite de notre "pari fou", de notre projet humain..

Continuons notre travail d'information et d'éveil des consciences citoyennes et humaines afin de rassembler un maximum de personnes et pouvoir ainsi démontrer notre union, "forcer" les portes des médias et assumer pleinement notre rôle d'opposition face au système politique d'hier et d'aujourd'hui..

Une politique différente est très facile à appliquer dès lors qu'elle a un "visage" humain et qu'elle se base sur nos droits, nos libertés, notre dignité..

C'est le combat quotidien du Mouvement des Citoyens Libres...Le MCL, c'est vous, c'est eux, c'est nous...tous ensemble, solidaires et unis, pour construire le monde de demain et offrir un avenir digne de ce nom à nos enfants et petits enfants....Le MCL, c'est la majorité citoyenne réellement représentative des millions de femmes, d'hommes et d'enfants de notre Pays!...

Le futur dépend de nous, de nos choix, de nos volontés.

....il suffit juste d'y croire, de le vouloir et....d'en faire notre priorité!...

Merci à toutes et tous pour votre attention et votre collaboration...

Pour le MCL,

Pascal Masarotti.
Président

 

 

Rejoignez-nous : https://www.facebook.com/groups/1002347953112160/

Le monde change, la société évolue…sans les citoyens !

La théorie voudrait qu’un gouvernement fasse en sorte de représenter les aspirations de sa population…La réalité montre que ce n’est pas le cas !

On ne parle plus que d’exclus, de pauvreté, d’Europe, de mondialisation, de mesures qui vont à l’encontre même de nos valeurs, de notre dignité et de notre bien-être. L’Humain n’est plus qu’un produit comme les autres ! Le constat est amer.

L’adage nous dit que "Si tu ne t’occupes pas de la politique, alors la politique s’occupera de toi". Il est donc grand temps que les citoyens réagissent.

C’est dans cette direction que le Mouvement des Citoyens Libres œuvre, à savoir une représentativité réelle des femmes et hommes vivants dans notre pays.